Friday, Jan. 19, 2018

Flash Feed Scroll Reader

DIABÈTE : DANS QUEL CAS PRENDRE DE L’INSULINE ?

Written By:

|

May 20, 2013

|

Posted In:

DIABÈTE : DANS QUEL CAS PRENDRE DE L’INSULINE ?

C’est aujourd’hui la Journée mondiale du diabète. Cette maladie résulte d’une carence en insuline ou une résistance à l’action de cette hormone. Un des traitements consiste à pratiquer des injections d’insuline quotidiennes.Explications.

1. INSULINE : PAS FORCÉMENT OBLIGATOIRE

L’insuline en cas de diabète de type 1

En cas de diabète de type 1, les injections d’insuline sont indispensables. Le malade doit contrôler sa glycémie régulièrement pour évaluer la dose d’insuline qu’il doit s’administrer. Quand la glycémie est difficile à équilibrer, les patients peuvent être équipés d’une pompe à insuline qui délivre la juste dose d’insuline.

L’insuline en cas de diabète de type 2

En cas de diabète de type 2, le médecin recommande dans un premier temps de l’exercice physique et un changement de régime alimentaire. Le but est de perdre du poids (si besoin) et d’avoir une alimentation saine. Si cela ne suffit pas à contrôler la glycémie, le médecin prescrit des médicaments antidiabétiques. Dans les cas les plus sévères, il faut procéder, en plus, à des injections d’insuline.C’est aujourd’hui la Journée mondiale du diabète. Cette maladie résulte d’une carence en insuline ou une résistance à l’action de cette hormone. Un des traitements consiste à pratiquer des injections d’insuline quotidiennes.Explications.

2. QUELLES SORTES D’INSULINE CHOISIR ?

La dose nécessaire est calculée en fonction du poids, de l’alimentation et des activités de la journée. Il existe trois sortes d’insuline : la rapide, qui agit en 5 minutes et pendant 2 à 5 heures ; l’intermédiaire, qui agit en 30 minutes et pendant 12 heures environ ; et la lente ou retard, qui agit après 2 ou 3 heures et pendant 24 heures. Ces différentes durées d’action permettent d’adapter le traitement aux moments de la journée.

Inconvénients : l’insuline peut provoquer rougeur et douleur au point d’injection, et très rarement des réactions allergiques.

Bon à savoir : L’insuline est autorisée en cas de grossesse et d’allaitement. Demandez un avis médical.

L’insuline est remboursée à 65%, mais si la Sécurité sociale reconnaît le diabète comme affection de longue durée (ALD), le traitement est pris en charge à 100%.

 

Share This Article

Related News

Le gombo : 22 vertus médicinales extraordinaires !
Danger!!! Le cancer du sein chez les hommes
Risque de la maladie rénale

About Author

Richard Kabamba

Comments are closed.

Leave A Reply