Saturday, Aug. 19, 2017

Flash Feed Scroll Reader

RDC: REVUE DE PRESSE

Written By:

|

July 10, 2013

|

Posted In:

RDC: REVUE DE PRESSE

Revue de presse du mercredi 10 juillet 2013

Le Potentiel rapporte à la une ce matin les propos tenus sur l’antenne de RFI mardi par Patrick Karegeya, ex-chef de service de renseignements extérieurs rwandais et Faustin Kayumba Nyamwasa, ancien chef d’état major de l’Armée rwandaise, exilés en Afrique du Sud.

Patrick Karegeya affirme détenir les preuves de l’implication directe de l’homme fort de Kigali dans la déstabilisation de la région. Dans une interview à RFI, ce ex-haut cadre des renseignements rwandais a affirmé : «Nous savons d’où les missiles sont partis», une allusion à l’attentat d’avril 1994 qui a coûté la vie à Juvénal Habyarimana et dont il accuse le président Kagamé d’être responsable.

Selon Le Potentiel, Patrick Karegeya et Faustin Kayumba se disent prêts à rencontrer le juge français en charge de l’enquête.

L’Avenir qui titre sur la même information voit déjà Kagamé dans des sales draps. Le journal rapporte que Pour Patrick Karegeya, la CPI devait traduire en justice Paul Kagame et pas Bosco Ntaganda, qui est du reste Rwandais lui aussi.

« Il a été choisi dans l’armée rwandaise avant d’être envoyé auprès de Thomas Lubanga. Auteur des crimes contre l’humanité, le coupable ne devait pas être Ntaganda, mais bien Kagame, renchérit-il », selon L’Avenir.

Par ailleurs, Forum des As renseigne qu’Après le président tanzanien Jakaya Kikwete, Didier Reynders appelle le Rwanda à négocier avec ses opposants. L’homme d’Etat belge s’adresse au Rwanda à qui il a lancé un appel au dialogue avec ses opposants, indique le journal.

«Plus explicitement il lui demande expressément de prendre langue avec ses opposants, d’avoir le courage d’affronter leurs idées autour d’une table. Didier Reynders fonde sa foi sur ce dialogue qu’il conseille à Paul Kagame sur le fait que le dialogue avec toutes les forces que l’on qualifie souvent de forces négatives c’est d’abord une priorité nationale puis régionale », rapporte le quotidien.

Pendant ce temps, La Prospérité signale que ça bouge à Kampala entre le gouvernement et leM23. « Les pourparlers de Kampala qui avaient été mis en veilleuse par la bourde du M23 », indique la consœur ont connu une avancée lundi dernier. Une rencontre restreinte a mis ensemble, selon le tabloïd « les deux parties aux négociations autour du facilitateur, Crispus Kiyonga, devenu aphone depuis plus de six mois ».

A en croire François Muamba que cite La Prospérité, il était question d’une réunion technique ayant permis aux deux délégations d’entrer en possession de la première synthèse des pourparlers réalisée par le ministre ougandais de la Défense.

Source: Radio Okapi

Share This Article

Related News

l’UDPS installe un comité organisateur des obsèques d’Etienne Tshisekedi
CHANCEL MBEMBA A NEWCASTLE UNITED
Un fils de Kadhafi condamné à mort en Libye

About Author

Richard Kabamba

Comments are closed.

Leave A Reply